jeudi 10 mai 2007

Carignon, le retour programmé

L'ex-maire de Grenoble et actuel président de l'UMP Isère, Alain Carignon, 55 ans, a annoncé qu'il se présenterait en 2008 aux élections municipales à Grenoble, "dans l'espoir de reconquérir la ville", dans un entretien publié mercredi par le quotidien le Dauphiné Libéré.

L'ancien ministre a été choisi par la commission nationale de l'UMP pour se présenter aux législatives dans la première circonscription de l'Isère.

Sa candidature est cependant contestée par le député sortant Richard Cazenave (UMP), autre mis à examen célèbre. Il a annoncé sa décision de se représenter malgré le vote des militants de cette circonscription qui se sontprononcés à une large majorité pour M. Carignon, en novembre 2006.

M. Carignon a vu sa fulgurante ascension politique interrompue par la justice. Interpellé peu après avoir démissionné de son poste de ministre, mais alors qu'il détenait toujours plusieurs mandats, il a été reconnu coupable de "corruption et abus de biens sociaux" en 1996, condamné à 29 mois de prison et écroué. Il a retrouvé ses droits civils et civiques, dont il avait été privé, en 2002. Il est devenu en 2003 le président de l'UMP en Isère.

Aucun commentaire: